Résultats semestriels au 30 juin 2015

Trésorerie de 13,8 millions d’euros au 30 juin 2015, en baisse de 1,9 million d’euros seulement sur le semestre

Structuration du groupe

 

Evry, le 31 août 2015Global Bioenergies (Alternext Paris : ALGBE / éligible PEA-PME), publie aujourd’hui ses comptes semestriels certifiés au 30 juin 2015, arrêtés par le Conseil d’administration du 31 août 2015.

 

Le groupe Global Bioenergies est maintenant constitué de la maison-mère Global Bioenergies SA, des deux filiales allemandes détenues intégralement (Global Bioenergies GmbH et IBN-Two GmbH), ainsi que de la joint-venture IBN-One SA détenue à parts égales avec Cristal Union.

 

  • Structure du Groupe au 30 juin 2015

organigramme

Le rapport présentant l’activité et les comptes de la maison-mère au cours du premier semestre 2015, ainsi que le rapport présentant les comptes consolidés du Groupe au cours de ce même semestre sont disponibles sur le site internet de Global Bioenergies, dans la rubrique Investisseurs / Information réglementée.

La présentation volontaire des comptes consolidés du Groupe permet d’apporter l’information économique la plus lisible possible sur l’activité de Global Bioenergies.

 

  • Compte de résultat du Groupe au 30 juin 2015

Compte de résultat

Note : par convention, la Société n’enregistre pas de Crédit d’Impôt Recherche lors de ses situations semestrielles.

 

Les produits d’exploitation du Groupe au cours du premier semestre 2015 correspondent principalement au chiffre d’affaires réalisé auprès des groupes industriels Synthos et Audi.

 

Les charges d’exploitation du Groupe au cours du premier semestre 2015 se répartissent comme suit :

répartition

 

Outre les dépenses directement imputables à l’exploitation du pilote de Pomacle-Bazancourt et à la conception du démonstrateur de Leuna (actuellement en construction), ce poste inclut les dépenses relatives aux sous-traitants et consultants œuvrant plus généralement au génie chimique des procédés de Global Bioenergies.

 

La structure des charges varie peu par rapport à 2014.

 

  • Bilan du Groupe au 30 juin 2015

bilan

Le bilan de Global Bioenergies fait apparaître un actif immobilisé en hausse, suite à la réalisation des premiers travaux de construction du démonstrateur de Leuna.

Global Bioenergies a contracté un prêt de 4,4 millions d’euros (dont 3,8 millions d’euros encaissés au 30 juin ; le solde de 0,6 million d’euros encaissé début juillet ne figure donc pas au bilan) auprès d’un consortium de quatre banques françaises, pour contribuer au financement du démonstrateur de Leuna. Le Groupe a également obtenu un Prêt à Taux Zéro Innovation (PTZI) de la part de Bpifrance, d’un montant de 1,4 million d’euros. Global Bioenergies a par ailleurs encaissé un versement de 1,1 million d’euros de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) au titre d’avance remboursable, suite à la validation de la première étape clé du projet BioMA+.

Les capitaux propres du Groupe s’élèvent à 10,5 millions d’euros à fin juin ; la baisse s’expliquant essentiellement par la perte de 6,1 millions d’euros enregistrée au 30 juin 2015.

La trésorerie est de 13,8 millions d’euros au 30 juin 2015. Pour rappel, au 31 décembre 2014, la trésorerie était de 15,7 millions d’euros.

  • Flux de trésorerie du Groupe du premier semestre 2015

trésorerie

Le solde des encaissements et des décaissements du Groupe fait état d’une diminution de 1,9M€ de la trésorerie au cours du premier semestre 2015, soit un rythme de consommation de trésorerie deux fois inférieur à celui constaté sur l’année 2014.

 

  • Faits marquants du premier semestre 2015 et événements récents

Adaptation du procédé Isobutène au saccharose et au xylose

Le Groupe est parvenu à adapter son procédé Isobutène au saccharose (sucre issu de la betterave ou de la canne à sucre) et au xylose (sucre issu du bois). Jusqu’alors, le procédé avait été développé à partir de glucose (sucre issu de céréales). La diversification des ressources renouvelables compatibles avec ses procédés représente un enjeu majeur pour Global Bioenergies.

Livraison à Arkema des premiers lots d’isobutène

Un des tout premiers lots d’isobutène produits à Pomacle-Bazancourt a été transmis à Arkema afin qu’il soit ensuite converti en acide méthacrylique. Cette livraison a été réalisée avec six mois d’avance sur le calendrier prévu dans le cadre du projet BioMA+.

Livraison à Audi d’un premier lot d’isooctane

De l’isooctane a été synthétisé à partir d’isobutène produit à Pomacle-Bazancourt. Ce carburant utilisable sans limite de proportion dans un véhicule à moteur essence conventionnel correspond à une essence premium (« super 100 »). Global Bioenergies a livré à Audi un premier lot de cet isooctane renouvelable, atteignant ainsi la deuxième étape clé du partenariat qui lie les deux sociétés.

Création de la joint-venture IBN-One

Global Bioenergies et le sucrier Cristal Union ont formé une joint-venture (IBN-One) dont la vocation est de construire et d’exploiter en France et à horizon 2018 la première usine de conversion de ressources renouvelables en isobutène. Il est attendu que des acteurs de la chimie et/ou des carburants se joignent à ce projet pour participer à sa concrétisation.

 

François-Henri Sahakian, Directeur Administratif et Financier de Global Bioenergies, déclare : « Ce premier semestre 2015 a été exceptionnel : pour la première fois, nous avons conditionné et expédié des lots d’isobutène depuis notre site pilote de Pomacle-Bazencourt, la construction du démonstrateur de Leuna a démarré, et les fondements de la première usine d’isobutène renouvelable ont été posés. En parallèle de ces grandes avancées, la consommation de trésorerie sur le semestre n’a été que de 1,9 million d’euros, ce qui permet à la Société de conserver une bonne visibilité. ».

 

Marc Delcourt, co-fondateur et Directeur Général de Global Bioenergies, conclut : « Le marché du pétrole connait depuis un an une situation de surproduction. Un à deux ans semblent encore nécessaires pour résorber les surplus et réduire le niveau des stocks. Ce calendrier serait parfaitement synchrone avec celui de la construction de l’usine IBN-One, qui pourrait alors démarrer ses opérations, fin 2018, dans un monde de l’énergie rasséréné. »

 

A propos de GLOBAL BIOENERGIES

 

Global Bioenergies est l’une des rares sociétés au monde et la seule en Europe à développer un procédé de conversion de ressources renouvelables en hydrocarbures par fermentation. La société s’est focalisée dans un premier temps sur la fabrication biologique d’isobutène, une des plus importantes briques élémentaires de la pétrochimie qui peut être convertie en carburants, plastiques, verre organique et élastomères.
Global Bioenergies continue d’améliorer les performances de son procédé, mène des essais sur son unité pilote et construit un démonstrateur industriel. La société a également répliqué ce premier succès au propylène et au butadiène, deux autres molécules de la famille des oléfines gazeuses qui constituent le cœur de l’industrie pétrochimique. Global Bioenergies est cotée sur Alternext d’Euronext à Paris (FR0011052257 – ALGBE) et fait partie de l’indice Alternext Oseo Innovation.

 

Recevez directement l’information financière de Global Bioenergies en vous inscrivant sur www.global-bioenergies.com
Suivez-nous sur Twitter : @GlobalBioenergi

Contact

GLOBAL BIOENERGIES
François-Henri SAHAKIAN
Directeur Administratif et Financier
Téléphone : 01 64 98 20 50
Courriel : invest@global-bioenergies.com

Télécharger le PDF