Résultats annuels au 31 décembre 2014

Evry, le 9 avril 2015 – Global Bioenergies (Alternext Paris : ALGBE / éligible PEA-PME), publie aujourd’hui ses comptes annuels 2014 arrêtés par le Conseil d’administration le 8 avril 2014.

Le groupe Global Bioenergies, constitué de Global Bioenergies S.A. et de sa filiale allemande Global Bioenergies GmbH détenue à 100%, publie volontairement et pour la première fois ses comptes annuels sous forme consolidée offrant ainsi une vision économique du développement industriel du groupe en France et en Allemagne.

Les charges d’exploitation augmentent de 61% par rapport à l’exercice précédent, principalement du fait de la croissance de l’effectif salarié passé de 47 à 68 au cours de l’exercice 2014, et des frais liés aux études externes dédiées à l’industrialisation qui représentent la plus forte hausse, ce qui traduit les efforts accrus de Global Bioenergies pour installer son pilote à Pomacle-Bazancourt et son démonstrateur à Leuna en Allemagne.
La filiale allemande, dont la première mission est d’installer et d’exploiter le démonstrateur industriel, a pris de l’ampleur et représente désormais près de 15% des charges d’exploitation du Groupe, contre seulement 0,7% en 2013.
La perte nette de 7,6 millions d’euros est en hausse notable mais maîtrisée par rapport à celle observée en 2013.

 

Les résultats de la Société traduisent la croissance des charges d’exploitation consécutive au développement des activités, ainsi que l’accélération des investissements.
Les immobilisations corporelles sont en forte hausse : elles passent de 1 581 à 3 721 K€. Elles résultent de l’acquisition d’équipements destinés aux laboratoires d’Evry (plateforme de fermentation, plate-forme de criblage robotisée), et surtout de l’investissement dans le pilote industriel installé fin 2014 sur le site de Pomacle-Bazancourt (le plus grand site agro-industriel d’Europe dont Cristal Union, un des leaders européens du sucre, est un des principaux acteurs).
Les capitaux propres de Global Bioenergies s’élèvent à 16,5 millions d’euros à fin décembre 2014 contre 23 M€ à fin 2013, compte tenu de l’impact de la perte enregistrée sur l’exercice 2014.
Le poste « Dettes » connaît une augmentation provenant de :
– la hausse du poste « Avances conditionnées et emprunts » : la Société a recouru à deux emprunts d’un montant total de 1 018 K€ auprès des banques BNP-Paribas et Société Générale pour financer l’installation pilote de Pomacle-Bazancourt ainsi qu’une partie des nouvelles acquisitions et aménagements du laboratoire à Evry. La Société a par ailleurs encaissé un premier versement de 400 K€ de l’Etat français (programme Investissements d’Avenir) au titre d’avance remboursable dans le cadre du financement du pilote de Pomacle-Bazancourt ;
– la hausse du poste « Fournisseurs », corrélée à la hausse des charges d’exploitation, s’expliquant par la hausse du volume d’activité en 2014 par rapport à 2013 et de l’effet, en fin d’exercice, d’un décalage temporaire des règlements fournisseurs à début 2015 ;
– la hausse du poste « Autres dettes et comptes de régularisation », du fait de la croissance du volume d’activité en 2014 par rapport à 2013 et qui porte notamment sur les éléments de dettes fiscales et sociales.
Compte tenu de la variation de trésorerie sur l’exercice 2014 (-8,1 M€), la trésorerie brute du Groupe s’établit à 15,6 M€ au 31 décembre 2014.
La trésorerie brute au 31 mars 2015 atteint 12,8 millions d’euros (donnée non auditée).

Faits marquants et événements récents
Partenariat avec le constructeur automobile Audi
Global Bioenergies a annoncé le 21 janvier 2014 la signature d’un partenariat avec le constructeur automobile allemand Audi pour développer la production d’isooctane biologique, une essence haute performance miscible sans limite de proportion à l’essence fossile.
Délivrance des premiers brevets
Les six premiers brevets dont Global Bioenergies détient les droits exclusifs ont été délivrés au cours de l’exercice 2014, pour couvrir des étapes essentielles des bioprocédés développés par la Société. La propriété intellectuelle est au coeur de la stratégie de Global Bioenergies et de son modèle économique, basé sur la délivrance de licences d’exploitation des procédés développés.
Installation et démarrage du pilote industriel sur le site de Pomacle-Bazancourt
Global Bioenergies a réceptionné en 2014 son pilote industriel sur le site de Pomacle-Bazancourt. Désormais pleinement opérationnel, il permettra de valider la technologie à une échelle supérieure, et de produire des lots d’isobutène biologique destinés à divers industriels, au premier rang desquels Audi et Arkema.
Fin de la phase d’ingénierie du démonstrateur de Leuna
Fin 2013, l’Etat allemand a accordé à Global Bioenergies GmbH une subvention de 5,7 millions d’euros pour construire un démonstrateur industriel sur le complexe pétrochimique de Leuna, près le Leipzig. Ce démonstrateur, d’une capacité 10 fois supérieure à celle du pilote de Pomacle-Bazancourt, permettra de produire de l’isobutène de très haute pureté.
L’ingénierie de ce démonstrateur a été réalisée par le groupe Linde, l’un des leaders mondiaux dans le domaine des gaz industriels. La fin des études d’ingénierie et le démarrage de la construction ont été annoncés en mars 2015, concomitamment à l’obtention d’un prêt de 4,4M€ venant compléter le financement du démonstrateur. La mise en service et l’exploitation du
démonstrateur feront intervenir le Centre Fraunhofer pour les Procédés Chimiques et
Biotechnologiques.

François-Henri Sahakian, Directeur Administratif et Financier de Global Bioenergies, déclare : « En 2014, Global Bioenergies est sortie de ses murs pour industrialiser son procédé Isobutène, en Franceet en Allemagne.
Cette transition du laboratoire vers le développement industriel a changé la stature de la Société. Elle a été menée en conservant une bonne visibilité financière et en maintenant le burn rate sous contrôle.»
Marc Delcourt, P-DG de Global Bioenergies, conclut : « Notre procédé Isobutène s’acclimate bien dans l’environnement industriel de Pomacle-Bazancourt. Nos regards se tournent maintenant vers
l’Allemagne, où notre démonstrateur est en construction, dernière étape avant l’exploitation
commerciale.
Nous travaillons déjà concrètement sur plusieurs projets d’implantation d’usines, en interaction avec différents acteurs industriels. »

A propos de GLOBAL BIOENERGIES

Global Bioenergies est l’une des rares sociétés au monde et la seule en Europe à développer un procédé de conversion de ressources renouvelables en hydrocarbures par fermentation.
La société s’est focalisée dansun premier temps sur la fabrication biologique d’isobutène, une des plus importantes briques élémentaires de la pétrochimie qui peut être convertie en carburants, plastiques, verre organique et élastomères.
Global Bioenergies continue d’améliorer les performances de son procédé, mène des essais sur son unité pilote et construit un démonstrateur industriel.
La société a également répliqué ce premier succès au propylène et au butadiène, deux autres molécules de la famille des oléfines gazeuses qui constituent le coeur de l’industrie pétrochimique.
Global Bioenergies est cotée sur Alternext d’Euronext à Paris (FR0011052257 – ALGBE) et fait partie de l’indice Alternext Oseo Innovation.

Recevez directement l’information financière de Global Bioenergies en vous inscrivant sur www.global-bioenergies.com
Suivez-nous sur Twitter : @GlobalBioenergi

Contact

GLOBAL BIOENERGIES
François-Henri SAHAKIAN
Directeur Administratif et Financier
Téléphone : 01 64 98 20 50
Courriel : invest@global-bioenergies.com

icon_pdf Téléchargez le PDF