Publication des résultats semestriels au 30/06/2018

Evry (France), le 20 septembre 2018 Global Bioenergies (Euronext Growth Paris : ALGBE) publie ses comptes semestriels au 30 juin 2018 audités et arrêtés par le Conseil d’administration tenu ce jour.

Le rapport complet présentant l’activité et les comptes de la Société et du Groupe au cours du premier semestre 2018 est disponible sur le site internet de Global Bioenergies, dans la rubrique « Investisseurs / Information réglementée ».

 

  • Compte de résultat du Groupe au 30 juin 2018

GRAPH1_FR

 

* Note : par convention, le Groupe n’enregistre pas de Crédit d’Impôt Recherche lors des situations semestrielles à fin juin.

 

Pour l’essentiel, les produits d’exploitation proviennent des cinq subventions européennes accordées à Global Bioenergies en 2017 et 2018 pour un montant total de plus de 12M€, et visant toutes à adapter le procédé à l’utilisation de nouveaux substrats (paille de blé et copeaux de bois notamment).

La hausse des charges d’exploitation (+0,65M€) résulte principalement de l’amortissement du démonstrateur de Leuna (+0,83M€) qui n’avait été comptabilisé que sur trois mois au premier semestre 2017 ; les autres rubriques de charges restent globalement stables.

  • Bilan du Groupe au 30 juin 2018

GRAPH2_FR

Le bilan des comptes consolidés fait apparaître les principales évolutions suivantes :

– diminution de l’actif immobilisé résultant de l’amortissement du démonstrateur de Leuna, malgré des immobilisations financières en hausse (cautionnement de la subvention européenne relative au projet Rewofuel visant à convertir des copeaux de bois en dérivés d’isobutène) ;

– hausse de la trésorerie brute (laquelle, retraitée des dettes et créances à un mois, est en fait supérieure à 11M€ comme annoncé en juin) ;

– hausse des postes « dettes et produits constatés d’avance » suite à l’encaissement de l’avance Rewofuel versée par la commission européenne pour l’ensemble des partenaires du projet ; Global Bioenergies, coordonnateur du consortium, recevant les financements pour tout le consortium et se chargeant de leur répartition.

  • Présentation des flux de trésorerie du Groupe Global Bioenergies au 30 juin 2018

GRAPH3_FR

L’impact très important de variation de BFR permet aux flux opérationnels d’être positifs. Les flux issus des activités d’investissement sont, à l’exception de quelques acquisitions mineures de matériels, constitués de l’enregistrement du cautionnement de l’aide Rewofuel en tant qu’immobilisation financière. L’encaissement d’une nouvelle avance remboursable de 1,1 M€ par l’ADEME est en partie absorbé par le remboursement des crédits (923k€).

 

  • Faits marquants du premier semestre 2018 et événements récents

Validation des principales applications marché de l’isobutène

Les lots produits à Leuna ont été mis à profit pour tester les applications marché dans des domaines très divers, tels que les carburants automobiles, la cosmétique, les matériaux, les carburants aéronautiques ou encore le gaz domestique. Ces tests sont menés en collaboration avec des industriels de premier plan, tel qu’Audi, Butagaz, ou Clariant, avec lesquels Global Bioenergies a établi des collaborations.

Mesure des avantages écologiques associés

Les avantages écologiques des procédés de Global Bioenergies se mesurent à deux échelles : à l’échelle globale, via la réduction des émissions de CO2, et à l’échelle locale et notamment urbaine, par la réduction des émissions de particules fines émises par les moteurs essence. Dans le cas de l’ETBE, un additif essence bien connu produit à partir d’isobutène et d’éthanol, les mesures indiquent que des économies de CO2 de près de 70% seront enregistrées par la première usine commerciale. Les résultats sur les émissions de particules fines sont tout aussi motivants : l’incorporation d’environ 20% d’isobutène à l’essence classique permettrait de réduire les émissions de l’ordre de 40%.

Soutien des pouvoirs publics français et européen

Le Groupe Global Bioenergies compte désormais 5 projets ayant fait l’objet d’aides européennes, dont 4 acquises au cours du premier semestre 2018, pour un total dépassant les 12 millions d’euros. Il bénéficie par ailleurs toujours du soutien de l’Etat français à travers les programmes de financement du dispositif « Investissements d’Avenir » (1,1 million d’euros encaissés au cours du semestre pour l’atteinte d’une étape-clé), et via une fiscalité avantageuse pour les futurs clients, les dérivés d’isobutène renouvelable ayant été officiellement ajoutés à la liste des biocarburants éligibles aux dispositifs d’incitation fiscale.

Samuel Dubruque, Directeur Administratif et Financier de Global Bioenergies, déclare : « 2018 s’annonçait comme une année charnière entre le développement technologique et le déploiement commercial. Nous réalisons cette transition avec rigueur : les comptes de ce premier semestre, indiquant des dépenses globalement stables, en sont le reflet. »

Marc Delcourt, co-fondateur et Directeur Général de Global Bioenergies, conclut : « De nombreux états ont pris ces dernières années des engagements en matière d’environnement. Mais lutter contre le réchauffement climatique et améliorer la qualité de l’air des villes n’est pas un sujet facile, et ces engagements ne se sont pas, aujourd’hui, traduits suffisamment dans les faits. Nous avons mené une innovation unique à un stade de développement avancé : elle permettra de réduire drastiquement les niveaux de CO2 et de particules émises par les voitures et les avions. Cette solution concrète s’appuiera sur les infrastructures existantes, ne nécessitera pas d’investissements lourds, et permettra ainsi aux états de tenir leurs engagements sans dégrader leur situation financière. »

 

A propos de GLOBAL BIOENERGIES

Global Bioenergies est l’une des rares sociétés au monde et la seule en Europe à développer un procédé de conversion de ressources renouvelables en hydrocarbures par fermentation. La société s’est focalisée dans un premier temps sur la fabrication biologique d’isobutène, une des plus importantes briques élémentaires de la pétrochimie qui peut être convertie en carburants, plastiques, verre organique et élastomères. Global Bioenergies continue d’améliorer les performances de son procédé, mène des essais sur son démonstrateur industriel en Allemagne et prépare la première usine de pleine taille au travers d’une Joint‐Venture avec Cristal Union nommée IBN‐One. Global Bioenergies est cotée sur Euronext Growth à Paris (FR0011052257 – ALGBE).

 

Recevez directement l’information de Global Bioenergies en vous inscrivant sur www.global-bioenergies.com

Suivez-nous sur Twitter : @GlobalBioenergi

 

Contacts

GLOBAL BIOENERGIES
Samuel Dubruque

Directeur Administratif et Financier
Téléphone : 01 64 98 20 50
invest@global-bioenergies.com
Télécharger le PDF